Chauffage head
Mon-Chauffage-Maison.fr
Toutes les informations sur mon chauffage de maison.
devis gratuit alarme

chauffage bandeau
chauffage bandeau
devis gratuit chauffage
Chaudières
La chaudière est le mode de chauffage le plus utilisé en France. Par son faible prix d’installation et le faible coût de sa source de combustible la chaudière la plus connue est celle au gaz. Désormais avec l’augmentation du coût de l’énergie et les efforts demandés en consommation d’énergie et en quantités de rejet en fines particules et des gaz à effets de serre beaucoup de solutions sont réutilisées afin de chauffer son logement et permettent de faire des économies.

Fonctionnement d’une chaudière

L’installation d’une chaudière demande l’installation d’un réseau de chauffage. En effet, la rôle de la chaudière est de produire de la chaleur par combustion. Un fluide caloporteur, l’eau, est chauffé par la chaudière et circule dans un réseau bouclé de canalisations. Cette chaleur, une fois transmise au fluide, est répartie à l’intérieur du logement par des émetteurs (plancher chauffant, radiateur à chaleur douce, sèche-serviettes, ...) afin de chauffer le logement mais aussi de produire de l’eau chaude sanitaire. On appelle cette installation communément le chauffage central.
Il existe 5 types de chaudière utilisant des sources d’énergie différentes.
- Fioul, cher à l’installation et désormais aussi en consommation cette source de chaleur est quasiment abandonné dans la plus part des cas.
- Gaz, source de cher peu onéreuse il est souvent installé dans le neuf ou les grandes rénovation,
- Bois, sous forme de bûches ou de granulés aussi nommé pellet le bois est la source d’énergie la moins onéreuse car disponible en France.
- Electricité, extrêmement rare. Le coût de l’énergie ne fait pas de lui un concurrent potentiel. Un chauffage électrique dit traditionnel sera bien moins onéreux (radiateur, panneaux rayonnants, ...) à l’installation.
- ou mixte en couplant deux sources (exemple : bois / gaz  ou bois / fioul)

Les énergies n’ont pas le même coût .Le choix du type de chaudière influera donc votre facture d’énergie annuelle. La technologie utilisée par certaine pourra aussi réduire la facture. Pour le gaz, il existe 3 grandes familles :
- traditionnelle dite ‘’à ventouse’’ ou classique,
- à condensation, la chaleur contenue dans les fumées de combustion est récupérée. Cette technique permet de faire jusqu’à 20% d’économie
- et basse température, très simplement la chaleur produite est moins importante mais est diffusée sur de grandes surfaces offertes par des émetteurs adaptés. Elle permet de faire de 10 à 20% d’économie par rapport à une chaudière gaz classique.
Production d’eau chaude sanitaire

Une bonne partie des chaudières est équipée de production d’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, la production d’eau chaude sanitaire est dit instantanée car il n’a pas besoin de stocker de l’eau lors de son chauffage (exemple : chauffe eau électrique). Si votre chaudière n’est pas équipée de dispositif de série, il est aussi possible de faire installé un ballon d’eau chaude à serpentin. Ainsi sur le même principe du chauffage centrale un fluide caloporteur circulant dans un réseau de tuyau alimentant le serpentin qui viendra chauffer l’eau chaude sanitaire avec la chaleur produite par la chaudière.
Il est fortement conseiller de faire appel à un professionnel habilité.

Rendement

Le rendement est le rapport entre la puissance contenue dans le combustible et la puissance thermique transmise à l'eau de chauffage.  Soit la formule :
Rendement = Puissance fournie / Puissance contenue dans le combustible

Puissance fournie = Quantité de chaleur transmise à l’eau / un durée fixe
Puissance contenue dans le combustible = Quantité de combustible X  son pouvoir calorifique PCI (ou PCS) / la même durée fixe

Il existe 2 types de rendement pour évaluer les performances d'une chaudière :
- le rendement de la chaudière en fonctionnement (le brûleur est en fonctionnement), c'est le rendement utile. C’est un rendement calculé à un moment précis
- le rendement de la chaudière en fonctionnement pendant les périodes de fonctionnement du brûleur, mais aussi pendant ses périodes d'arrêt. C’est le rendement global ou saisonnier. Il est calculé sur toute la période de chauffe.

Les fabricants de chaudières doivent fournir dans les documents fournis avec la chaudière le rendement nominale. Ce rendement nominale ne sera pas celui que vous obtiendrez chez vous. En effet pour de raison d’argument concurrentiels ces valeurs sont calculés dans les conditions optimums..

La différence entre la puissance fournie et la puissance contenue dans le combustible est dû aux pertes de chaleur liées à 2 possibilités :
- Dans le fumée. Les fumées de combustion évacuées sont encore chaudes.
- A travers les parois de la chaudière. Lors que vous approchez votre main de la chaudière vous sentez une chaleur. Cette chaleur est perdue par la chaudière. Si votre chaudière se trouve dans un endroit non chauffé, cette chaleur sera totalement perdue. Si votre chaudière est placée dans un endroit chauffé, cette chaleur sera utile au chauffage de l’ambiance de votre logement.

Petite précision la différence de surconsommation entre un appareil d’un rendement de 95% et celui de 80% n’est pas de 15% mais quasiment le double.

Schémas de fonctionnement Pompes à chaleur
Chaudière Classique
Chaudière à Condensation
Chaudière Basse Température
Chaudière granulats - chauffage central
Chauffage Maison
Pied de page - Chauffage d'une maison
Chauffage Accueil Maison