Chauffage head
Mon-Chauffage-Maison.fr
Toutes les informations sur mon chauffage de maison.
devis gratuit alarme

chauffage bandeau
chauffage bandeau
devis gratuit chauffage
Chaudières gaz
Les ‘’Bons’’ à savoir :

- le gaz de ville n'existe plus en France.  Le gaz de ville était fabriqué à partir de la distillation du charbon (la houille). Ce procédé industriel aboutissait à l’obtention d’un mélange de gaz contenant du monoxyde de carbone (CO) très toxique. Pour des raisons de coût de production et de sécurité il n’existe plus d’usine. Le gaz contenait du monoxyde de carbone, très toxique. Le gaz de ville a été remplacé par le gaz naturel qui est non toxique.
- Inodore le méthane est dangereux s’il est cumulé dans un seul volume mélangé à l’oxygène de l’air  comme une cuisine.   Le gaz de ville est rendu odorant par l'ajout d’un élément gazeux : le Tétrahydrothiophène connu sous le sigle de THT (formule chimique : C4H8S)
- Le manque de ventilation de la combustion du méthane génère du monoxyde de Carbone. Ce gaz est toxique. Quand on le respire, il se confond à l’oxygène par sa taille et vient se coller aux globules rouges. Le monoxyde de carbone n’ayant pas d’utilité dans notre corps la globule rouge ne peut plus s’en débarrasser pour accueillir des molécules d’oxygène.
- Le propane est utilisé pour les citernes stockée à l’extérieur quand il n’existe pas le réseau de gaz naturel. La raison est du fait que le propane gèle à -40% contrairement au méthane qui gèle à 0°C. La différence de prix est importante car le prix du kWh coûte plus du double que celui du gaz de ville.

Avantages et Inconvénients
Avantages
Inconvénients
Pour le gae de ville, la coût de la source d’énergie encore concurrentiels. En 2016, le MWh est à environ 0,074 €/kWh, soit deux fois moins cher que le Wh électrique.
L’installation demande un circuit de chauffage. Ce qui rend l’installation très onéreuse si votre logement n’en est pas équipé
Peu onéreux à l’achat. Le prix d’une chaudière gaz est le moins onéreuse de tous. Vaut mieux une bonne chaudière gaz qu’une chaudière bois avec un mauvais rendement.
Rejet important de CO2 qui fait parti de gaz à effet de serre.
Peu encombrant
L’installation demande un entretien par un professionnel. Soit de 120€HT à 300€ht
Simple à installer
Énergie non renouvelable
Utilisable pour la cuisson
Dépendante de l’électricité. Sans électricité  la chaudière ne s’allume pas
Classique, Condensation et Basse Température

Pour les chaudières gaz il existe 3 technologies différentes :
- Les chaudières dites ‘’classiques’’ : Avec le principe de base, la chaudière chauffe l’eau circulant dans la tuyauterie du chauffage centrale pour alimenter les émetteurs (radiateurs, planches chauffants, ...). Le circuit rejoint un échangeur en serpentin qui échauffé au contact de flamme.
- Les chaudières à condensation : Elle fonctionne sur le même principe que la chaudière dite classique. La différence réside dans l’ajout d’un échangeur thermique dit condensateur qui améliora les performances de la chaudière. La combustion de l’oxygène présente dans l’air et  le méthane du gaz naturel produit du dioxyde de carbone et de l’eau sous forme de vapeur contenu dans les fumés.. En refroidissant, cette vapeur d’eau elle condense. Le condensateur a donc pour rôle de préchauffer l’eau provenant du retour du circuit de chauffage en condensant les fumés de la combustion. Une chaudière à condensation permet d’économiser jusqu’à 25% par rapport à une chaudière classique.
- Les chaudières basse température :  Comme son nom l’indique la chaudière basse température fonctionne à basse température. Sur un chaudière classiques ou à condensation l’eau contenu dans le circuit de chauffage central quitte la chaudière à 90°C. Sur une chaudière basse température l’eau est  à 40°C ce qui demande à la chaudière de remonter la température de l’eau de façon bien moins importante et donc de moins consommer. En revanche, la diminution de la température de l’eau demande à la pompe de circulation de fonctionner sur de plus longue période. Par conséquent, une sur consommation de la pompe diminue les performances en économie d’énergie. Une chaudière basse température reste tout de même très compétitrice car elle permet d’économiser jusqu’à 15% par rapport à une chaudière classique. A notre que les chaudières basse température atteignent leur rendement optimum que si le réseau de circulation est équipé d’émetteur à grande surface de chauffage (radiateur chaleur douce, sèche serviette, plancher chauffant, ....).
Avantages et inconvénients - Chauffage gaz naturel
Prix
Technologies
Prix d’achat (hors taxes)
Tarif entretien (TTC TVA à 10%)
950€ à 2000€
120€ à 210€
1700€ à 4500€
150€ à 250€
800€ à 1500€
220€ à 510€
Une chaudière à condensation coût environ 30% plus chère qu’une chaudière classique. En déduisant le crédit d’impôt de 30%, la chaudière à condensation revient au même prix que chaudière classique. Seul la pose d’une évacuation des condensas es est nécessaire pour passer d’une chaudière classique à une chaudière à condensation.

Entretien

Les entretiens des chaudières de 4 à 400 kWatts sont régit par l’Arrêté du 15 septembre 2009. Le but de l’entretien est de permettre de garder le rendement de l’appareil optimal et de s’assurer de la sécurité de tous dans le logement. (en voir savoir plus sur la formation du monoxyde de carbone)
L’entretien doit être réalisé une fois par an. L’entretien est à la charge du locataire. Un accord écrit peut être convenu entre le propriétaire et le locataire s’ils en décident autrement. Le propriétaire pourra garder le montant de la réalisation de l’entretien sur la caution lors du départ du locataire. La non réalisation de l’entretien abouti au désengagement de votre assureur en cas accident. Le professionnel est tenu de vous transmettre une attestation d’entretien dans le 2 semaines précédent son intervention. Garder vos documents pendant 2 ans afin de toujours avoir la preuve de 2 réalisations d’entretien.
Lors de l’entretien, le professionnel devra vérifier le bon fonctionnement de l’installation, effectuer à un nettoyage et au réglage de la chaudière ainsi qu'une évaluation des polluants atmosphériques.

Choisir sa chaudière

Deux éléments de comparaison permettent de choisir sa chaudière.
- Le dimensionnement : Il s’agit de connaître sa puissance c’est à dire de connaître sa capacité à produire de la chaleur. La puissance se mesure en kilo Watt (kW). La puissance d’une chaudière peut varier entre 5 à 25 kW. Sa puissance dépend de la taille de votre maison.  
- Son efficacité : Il s’agit de sont rendement entre la quantité de chaleur produite et la quantité de combustible. Une chaudière à condensation sont de l’ordre de 105 à 110%.
Des étiquettes énergie sur les appareils de chauffage
- L’étiquetage énergétique : Une étiquette doit être plaquée sur le produit et l’emballage. Elle permet d’informer les acheteurs sur la consommation en énergie de l’appareils. Les repères iront de A pour les appareils les moins énergivores à F pour les plus énergivoires .

Toutes ces mesures vont contraindre les fabricants à proposer des produits plus performants et plus respectueux de l’environnement.

En savoir plus

Le gaz naturel, soit du méthane. Il peut paraître étrange mais la combustion du butane et de l’oxygène produit de l’eau sous forme de vapeur et du dioxyde de carbone.

Voici la réaction chimique :
- La ventilation de la pièce et de la chaudière est nécessaire. Tout aussi important que le méthane pour la combustion l’oxygène contenu dans l’air (sous forme O2 soit dioxygène) ne doit pas manquer. En effet, privé de dioxygène la réaction produit du monoxyde de carbone.Ce gaz est dangereux et peut être mortel. Il est invisible et inodore. Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone sont des maux de tête, des nausées et des vertiges. Pour éviter sa création, il faut entretenir votre chaudière et bien aéré votre logement.
Chauffage central au gaz

Schémas de fonctionnement Pompes à chaleur
Chaudière Classique
Chaudière à Condensation
Chaudière Basse Température
Chaudière granulats - chauffage central
Intro.

En France, ce sont les chaudières gaz sont les chaudières les plus utilisées à l’heure actuelle.
Pour fonctionner une chaudière gaz, comme toute les chaudières a besoin du circuit de chauffage central. En effet, le combustible, ici le gaz (propane ou méthane), va en brûlant chauffer de l’eau circulant dans un circuit de chauffage pour répartir la chaleur dans les émetteurs.
Chauffage Maison
Pied de page - Chauffage d'une maison
Chauffage Accueil Maison