Chauffage head
Mon-Chauffage-Maison.fr
Toutes les informations sur mon chauffage de maison.
devis gratuit alarme

chauffage bandeau
chauffage bandeau
devis gratuit chauffage
Dimensionnement

Le poêle à bois est particulier à dimensionner. En effet, on ne va pas prendre en compte toute la surface de l’habitation. On pendra en compte la surface moyenne évaluée pouvant être chauffée par votre poêle à bois. On comprend rapidement que les chambres au fond du couloir ne seront pas chauffées par le poêle  qui se trouve dans le séjour. Il ne faudra que prendre en compte la pièce où se situe le poêle. Demandez les conseils d’un pro en contactant un artisan de votre région.
Un système de répartition peut être couplé à votre poêle à bois. Comme dans le cas d’un poêle à bois équipé d’une soufflerie, l’air circulant dans un conduit au contact des parois du foyer sera chauffé. Un e fois chauffé l’air sera distribué dans les pièces choisies par un réseau de gaines isolées (principalement placées dans les combles). C’est le même principe que pour une pompe à chaleur Air Air monosplit. Pour dimensionner votre poêle il faudra prendre en compte l’ensemble de la surface des pièces distribuées. Le poêle à bois sera dimensionné avec un coefficient de 1,2 par rapport aux déperditions calculées. Retrouver comment dimensionner votre poêle à Bois avec les besoins de votre maison

Installation

Le choix de l’emplacement d’un poêle est primordial. En effet, son efficacité sera directement lié à l’endroit choisi pour son emplacement. Il faut privilégier la circulation d’air. Plus concrètement, il doit être placé dans un endroit ouvert. Évitez les coins. L’endroit idéal est au milieu de la maison le plus proche de l’accès à l’étage si vous en avez un.
Le stockage du bois ou des granulés devra être dans un endroit prévu et un minimum aéré.
En savoir plus sur l’installation d’un poèle...

Guide de sélection

Lors de votre acquisition vous allez avoir plusieurs critères de choix qui vous seront propres. Nous vous en proposons une liste exhaustive afin de vous guider dans votre sélection :
- La Puissance : retrouver comment dimensionner votre poêle à Bois avec les besoins de votre maison. Il est  important de  choisir la bonne puissance car un poêle sousdimensionné devra être chargé très régulièrement et sa consommation sera trop importante. Pareil pour un surdimensionnement de votre installation car un fonctionnement en bas régime fera augmenter la consommation de bois car il ne sera consommé pleinement et entraînera une augmentation des émissions de polluants.
- Performances avec le rendement
- Les matériaux utilisés pour le corps de chauffe. Différents matériaux peuvent être choisis selon les résultats escomptés par le fabricant. Les matériaux à forte inertie comme la fonte ou la pierre permettent un chauffe non fluctuant et surtout progressif mais demande un temps de mise en route et un temps de réaction plus long.
- Niveau  d’émission de Monoxyde de Carbone
- Durée de vie du produit (garantie, Marque et installation)
- Design
Et surtout l’entreprise qui vous propose les services. Pour profiter du crédit d’impôt l’entreprise doit être RGE.
Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt.
Poêle à bois
Poêle à bois soufflerie
Prix d’un Poêle
Technologies
Prix d’achat (hors taxes)
Tarif entretien (TTC TVA à 10%)
2 déplacements/an sont nécessaires
Poêle à Bois
Pour un 9 W entre 750€ et 2500€.
Inférieur à 400W
de 150€ à 300€ /déplacement.
Supérieur à 400W
jusqu’à 500€/déplacement

Poêle à bois basique :
Un poêle à bois fonctionne avec un principe simple. Du bois est placé dans un corps de chauffe par une trappe placée au dessus du foyer. Une fois dans le foyer le bois est consumé grâce à l’arrivée d’air sur la partie inférieure du foyer. C’est l’extraction des fumées qui permet de faire un appel d’air. La chaleur crée un phénomène de convection dans la cheminée et permet l’extraction des fumées. La combustion doit se faire en dépression permettant ainsi d’éviter la formation de monoxyde de carbone. Il est impératif que la cheminée soit performante. La chaleur crée par la combustion du bois est emmagasinée dans le corps de chauffe fabriqué d’un matériel avec forte inertie (exemple : fonte) pour être restituée de façon régulière à l’air ambiant. Une vanne de régulation est placée sur l’entrée d’air permettant la régulation de la combustion des bûches de bois. Une fois consumé le bois se décompose en charbon qui est collecté dans un bac en dessous du foyer.

Une multiple d’améliorations  ont permis au poêle à bois d’obtenir des performances et donc des économies d’énergie et financières très intéressantes. Chaque fabricant par leur expérience et leur ingéniosité ont pû développer des améliorations efficaces. Nous vous en énumérons cinq.
Poêle à bois à Turbo ou soufflerie :
Le principe de la soufflerie est de forcer la circulation d’air sur la paroi du corps de chauffe. Sans soufflerie, la circulation de l’air se réalise garce à la convection. La soufflerie permet de chauffer une plus grande quantité d’air. Elle est dite ‘’inversée’’ quand la circulation de l’air chauffé est à l’inverse de celle des évacuations des fumées.
Avantages et inconvénients d’un poêle
Avantages
Inconvénients
Pas d’installation du circuit (chauffage central)
Émission de chaleur non répartie. Ne chauffe pas la totalité de la maison dû à la limite de sa production de chaleur isolée.
Peu onéreux et installation facile
Chargement quotidien sauf pour combustion inversée.
Poêle à bois - Réflecteur
Le réflecteur :
Un réflecteur peut être placé pour permettre une augmentation de l'emmagasinement de la chaleur dans le foyer et dans le corps de chauffe. Le réflecteur permet de forcer les fumées à faire un trajet plus long permettant un meilleur transfert thermique entre elles et le corps de chauffe.
Poêle à bois - basique
Poêle à bois à régulation électronique :
Un poêle à bois fonctionne à régulation électronique avec le même principe qu’un poêle à bois classique à la différence qu’il est équipé d’un ventilateur. Du bois est placé dans un corps de chauffe par une trappe placée au dessus du foyer. Une fois dans le foyer le bois est consumé grâce à l’arrivée d’air sur la partie inférieure du foyer. C’est l’extraction des fumées par le ventilateur qui permet de faire un appel d’air. C’est donc la régulation du ventilateur qui permet de maîtriser la combustion du bois. L’extraction des fumées par le bas permet un meilleur échange thermique entre les fumées et le corps de chauffe. La combustion doit se faire en dépression permettant ainsi d’éviter la formation de monoxyde de carbone. Il est impératif que la cheminée soit performante.
Poêle à bois à combustion inversée  :
La flamme se dirige naturellement vers le haut car c’est le phénomène de convection qui produit un courant d’air et produit la forme de la flamme dirigée vers le haut. Il suffit donc de contrer ce phénomène par un courant d’air provoqué. Le courant d’air permet d’orienter la combustion dans l’orientation souhaitée. Dans notre cas vers le bas.
Poêle à bois - Régulation
Poêle à bois - Cobustion inversé
Poêle à bois - Turbo / Souffleire
Poêle à bois - Turbo / Souffleire inversé
Améliorations combinées:
Les fabricants combinent les améliorations afin d’atteindre des rendements jusqu’à 90%. Autrement dit, seulement 10% de la chaleur est perdue dans l’évacuation des fumées. Comparé à une simple cheminée qui peut atteindre 20% de rendement, le poêle permettra des économies de bois non négligeables.

Schémas de fonctionnement des Chaudières
Chaudière Classique
Chaudière à Condensation
Chaudière Basse Température
Chaudière granulats - chauffage central
Poêle à bois - basique
Poêle à bois - Réflecteur
Poêle à bois - Régulation
Poêle à bois - Cobustion inversé
Poêle à bois - Turbo / Souffleire
Poêle à bois - Turbo / Souffleire inversé
Chauffage Maison
Pied de page - Chauffage d'une maison
Chauffage Accueil Maison