Chauffage head
Mon-Chauffage-Maison.fr
Toutes les informations sur mon chauffage de maison.
devis gratuit alarme

chauffage bandeau
chauffage bandeau
devis gratuit chauffage
Climatiseur / Pompe à chaleur
Air / Air & Air / Eau
Fonctionnement d’une pompe à chaleur

Il existe deux types de pompe à chaleur aéorthermiques :

Pompe à chaleur Air-Air
Un fluide caloporteur est contenu dans un circuit de canalisation fermé (en boucle) équipé de deux éléments :
- Le split à l’intérieur de la maison : équipé d’un ventilateur d’un échangeur thermique air /eau et d’un détendeur.
- L’unité extérieure : contenant un ventilateur et un échangeur thermique et un compresseur.
Lors du chauffage de la maison, l’échangeur thermique situé dans l’unité extérieure permet d’échanger les calories entre l’Air extérieur et le fluide caloporteur, on dit qu’il capte les calories. Une fois réchauffé le fluide est compressé et propulsé par un compresseur . Lors de cette phase le fluide augmente sa température du fait que sa pression augmente (cf. Loi des gazs parfaits). En suite le gaz caloporteur passe dans un échangeur installé à l’intérieur de la maison  pour transmettre les calories à l’air ambiant. Il y a  plusieurs façons de diffuser la chaleur dans la maison :
- Soit directement par ventilo-convecteur (aussi appelé split)
- Soit par une installation de conduit de ventilation équipé de grilles d’aération à ses extrémités.
Une fois refroidi le gaz continue son circuit dans un détenteur afin de diminuer sa pression. La diminution de la pression d’un gaz provoque celle de sa température. Une fois refroidi le gaz recommence le cycle.
Sur une pompe Air/Air, le système peut être réversible, c’est à dire par un jeu de vanne il est possible d’inverser le cycle. De cette façon on refroidit l’air de la maison en rejetant les calories à l’extérieur du logement. On dit dans ce cas que l’air est climatisé.

Pompe à chaleur Air-Eau
Deux circuits de canalisation fermés (en boucle) se complètent :
- La pompe à chaleur: équipée de deux échangeurs thermiques, d’un détendeur et d’un compresseur. Elle produit la chaleur.
- Le circuit de chauffage central: équipé d’un plancher chauffant ou de radiateurs et optionnellement d’une production d’eau chaude. Il diffuse la chaleur
Lors du chauffage de la maison, l’échangeur thermique situé à l’extérieure du logement capte les calories dans l’air pour les transmettre à un fluide caloporteur. Une fois réchauffé le fluide est compressé et propulsé par un compresseur . Lors de cette phase le fluide qu’augmente sa température du fait que sa pression augmente (cf. Loi des gazs parfaits). En suite le gaz caloporteur passe dans un échangeur installé à l’intérieur de la maison  pour transmettre les calories au deuxième circuit appelé circuit de chauffage. Équipé d’une pompe de circulation le circuit secondaire fait passer un fluide caloporteur dans différents types de diffuseurs qui peuvent être :
- des radiateurs basse température
- des radiateurs haute température dans ce cas il faut investir dans une pompe à chaleur haute température qui est plus onéreuse.
- un plancher chauffant
Une fois refroidi le gaz continue son circuit dans un détenteur afin de diminuer sa pression. La diminution de la pression d’un gaz provoque celle de sa température. Une fois refroidi le gaz recommence le cycle.

Il existe des dispositifs qui peuvent rafraîchir le logement en été. Étant moins performants il est généralement conseillé de s’orienter vers le choix d’une pompe à chaleur Air/air pour parler réellement de climatisation.
Pompe à chaleur
Avantages
Inconvénients
Air Air
Moins onéreuse
Permet facilement de climatiser (être réversible)
Installation très facile, pas de circuit secondaire : restitution direct de la chaleur par ventilo-convecteur.
Ventilo-convecteur pas très esthétique
Rendement insuffisant et consommation d’énergie en été pour climatiser font qu’il est impossible d’obtenir crédit d’impôts
Air Eau
Permet de répartir facilement la chaleur dans le logement,
Possible de le coupler avec une autre source de chauffage
Possibilité de chauffer l’eau chaude sanitaire.
Plus onéreuse à l’investissement
Elle demande l’installation d’un circuit de répartition de chaleur hydraulique (plancher chauffant, radiateur, ...)
Pompe à chaleur
Avantages
Inconvénients
Mono bloc
Moins onéreuse, facile à installer
L’option réversible est plus abordable
Demande la pose d’une gaine gros diamètre pour diffuser l’air chaud
Limiter en puissance
Split
Plus performante
Les puissances disponibles plus importants
Monobloc et Split Système

Au sein des pompes à chaleur aéorthermiques il existe deux types de famille :
La pompe à chaleur monobloc : Cet appareil regroupe l’ensemble des éléments en un seul bloque. Soit il est placé à l’intérieur de la maison et il faudra l’alimenter par un conduit d’air branché sur l’extérieur, soit le placer à l’extérieur, ce qui est plus commun, et un conduit dirigera l’air climatisé (ou refroidit) jusqu’à l’intérieur de la maison. Dans ce dernier cas vérifiez que votre PAC est bien prévue pour aller à l’extérieur.

La pompe à chaleur à Split : Elle est composée de deux bloques. Le premier à l’intérieur qui diffuse la chaleur et le deuxième à l’extérieur. Les deux bloques sont reliés par un circuit contenant le fluide caloporteur. Elle est appelée monosplit quand elle a une seule unité à l’intérieur du logement et multi split quand elle en compte plusieurs.
Tableau des Avantages et Inconvénients
Avantages
Inconvénients
Pompe à chaleur aéorthermique
Très peu onéreuse rapport aux autres solutions
Simple à installer
Dépendante des conditions climatiques et lieu géographique. Les performances ne peuvent pas être garanties. Nécessite parfois d’un appoint dans les zones très froides.
Demande un entretien par un professionnel
Unité extérieure bruyante et inesthétique
Effet de courants d’air
Entretien de sa pompe à chaleur

Un entretien est nécessaire pour le bon fonctionnement de votre dispositif, comme quasiment tous les dispositifs de chauffage. Attention celui ci doit être fait par un professionnel habilité.

C’est le décret 2010-349 du 31 mai 2010 qui régit les fréquences d’entretien :
- Pour des puissances supérieures à 12 kW contrôle tous les 3 ans,
- Pour des puissances supérieures à 100 kW, contrôle tous les ans,

C’est au propriétaire, si vous êtes dans le cas d’une location, qui est en charge de sa réalisation. Le propriétaire peut à la signature du bail le faire intégrer aux charges du logement. Il varie entre 150 à 350€ par an.

Crédit d’impôts et aide de l’Etat

Depuis le 1er septembre 2014, il est possible d’obtenir 30% de crédit d’impôt sur le montant TTC de votre facture d’équipement de votre habitation avec une pompe à chaleur.
Voici les conditions :
- le Cop (coefficient de performance) de la pompe à chaleur ou climatiseur doit être supérieur à 3,3.
- l’installation de la pompe à chaleur doit être réalisée par un professionnel certifié RGE.
- il est réservé aux particuliers résidant et dont l’imposition est déclarée en France.
- les propriétaires bailleurs ne peuvent plus prétendre à ce crédit d’impôt.,
- une résidence principale achevée depuis 2 ans.

Du fait que les pompes à chaleur Air-Air ont un rendement généralement inférieur à 3,3. Le ministère de l’écologie ne les a donc pas rentrées dans le carde du crédit d’impôt. Ceci s’explique que du fait qu’elle soit dimensionnée pour faire les deux fonctions (chauffer et refroidir) son rendement ne peut pas être optimisé pour le chauffage. A cela se rajoute que pour la fonction de climatisation l’été le climatiseur consomme de l’énergie.

L’Agence Nationale pour l’amélioration de l’Habitat, l’HANA, propose une subvention pouvant aller à 20% du montant de la facture. Cette aide est assujettie à des conditions de ressource.

Certains conseils régionaux proposent des aides. Les montants et les conditions d’obtention varient d’un conseil à l’autre. Nous vous conseillons vivement le conseil général de la région du logement.

La TVA est réduite pour les maisons achevées depuis plus de 2ans. Elle passe de 20% à 10%.

Prix d’un climatiseur ou pompe à chaleur

Le prix d’installation d’une pompe à chaleur dépend :
- du prix du matériel :
Le choix de la pompe en fonction de vos besoins fera varier le prix. La pompe de chaleur que vous choisirez dépendra du climat de votre région, le volume des pièces à climatiser et la marque choisie seront les principaux critères à prendre en considération.
- du prix de l’installation de la pompe ou du climatiseur
Il faut compter 40 à 60€ de l’heure pour l’installation d’une pompe à chaleur ou d’un climatiseur. Sachant que le temps peu varié d’une journée pour les systèmes très simples à 5 jours pour les installations plus compliquées, seule la visite d’un professionnel pourra lui permettre d’estimer réellement le coût d’une installation.

Comparatif prix pompes à chaleurs
Principe

Le principe d’une pompe à chaleur aréothermie est de prendre les calories, la chaleur, présentes dans l’air extérieur de votre logement. Un échangeur thermique appelé condensateur placé à l’extérieur transmettra les calories pompées à l’air au fluide caloporteur. Sur certaines technologies il est aussi possible d’inverser le cycle pour refroidir l’air de la maison, on parle alors de climatisation de l’air avec une pompe à chaleur réversible ou d’un climatiseur.
Modèles
Prix moyen TTC / m² chauffé
Pompe à chaleur Air/Air
50 à 85 €/m²
Pompe à chaleur réversible / climatiseur
60 à 90 €/m²
Pompe à chaleur Air/Eau
70 à 105 €/m²
Pompe à chaleur Air/Eau haute température
105 à 160 €/m²
Surcout production d’eau chaude
+ 15 à 20%
Consommation annuelle estimative d’une pompe à chaleur
4 à 6 € TTC/m²
Coût de l’entretien annuel
De 150 à 350€/ans
Chauffage Maison
Pied de page - Chauffage d'une maison
Chauffage Accueil Maison



Schémas de fonctionnement Pompes à chaleur
Géothermie horizontale
Géothermie verticale
Ballon Thermodynamique - Chauffe eau thermodynamique