Chauffage head
Mon-Chauffage-Maison.fr
Toutes les informations sur mon chauffage de maison.
devis gratuit alarme

chauffage bandeau
chauffage bandeau
devis gratuit chauffage
Sèche serviettes
Conseils pour le choix de son sèche serviette
- Pour les radiateurs sèche-serviettes à barre qu’ils soient  sec ou à fluide, l’option soufflerie vous apportera un confort supplémentaire surtout si votre salle de bain a un petit volume. En effet, en quelques minutes votre pièce sera conditionnée pour vous apporter la chaleur nécessaire à votre confort.
- Certains fabricants ont équipé leurs sèche-serviettes d’une option qui permet de chauffer la pièce même l’appareil recouvert d’une serviette. Il est vrai que lorsqu’un sèche-serviette est recouvert d’une serviette le contact entre l’air ambiant et sa carrosserie est diminué.
- Des sèche-serviettes sur le marché sont aussi équipé de dispositif anti-trace. Lors du contact entre la résistance et  es fines particules contenues dans l’air celles ci brûlent  et noircirent les surfaces qu’elles rencontrent une fois évacuées de l’appareil. L’orientation de l'air sortant de l’appareil ou la température du corps de chauffe permet de diminuer ce phénomène. Certains soufflants sont équipés de filtres dans les modèles hauts de gamme.
Dans une salle de bains, la successions d’ordres ou modes de fonction peut y être très importante.  Il est intéressant pour votre confort et votre consommation d’énergie de choisir un appareil équipée d’une programmation.
- Avant d’acheter un sèche-serviettes assuré vous qu’il soit de Class II et IP 24. Cf. Normes chauffage électrique
- L’emplacement d’un sèche-serviettes ne peut pas être placé n’import où. La norme demande qu’il soit écarté des zones potentiellement mouillées. Cf. Ci dessous
Le sèche-serviettes

Le sèche serviette a trois fonctions :
- Chauffer la pièce
- Porter les serviettes
- Sécher les serviettes

Il existe 2 catégories de sèche-serviettes sur le marché :
- Les sèche-serviettes  secs:
    - Soufflants
    - Rayonnant équipé de barre
    - Radiateur à barreaux sec
- Les sèche-serviettes à fluide :
   - dernier compte 3 solutions de source de chauffage : alimenté par le secteur donc électrique ou par une chaudière ou mixte, c’est à dire selon les saisons.
Soufflant sèche-serviette - salle de bain
Sèche-serviette panneaux rayonnants
Sèche-serviettes électrique
Sèche-serivettes chaudière
seche-serviettes électrique fluide
seche-serviettes mixte
Les sèche-serviettes  secs
Les sèche-serviettes  à fluide
Catégorie des sèche-serviettes
Tableau résumant les solutions de sèches serviettes en fonction de la technologie et de la source d’énergie.
Volumes à respecter pour les emplacements d'appareils électriques
Programmation des horaires salle de bain
Contrôle et régulation d’un sèche-serviettes
Il existe 5 modes de fonctionnement (ou ordres) pour un sèche serviette :
- Confort : chauffage constant de la salle de bains
- Turbo : chauffage rapide de la salle de bains (attention en option sur la plus part des sèches-serviettes)
- Eco
- Programme
- Mise hors gel
- en option : Confort - 1 et Confort - 2
Dans une salle de bain, nous y attendons un confort thermique tout en voulant garder une consommation d’énergie convenable. Son utilisation est ponctuelle. Lors d’une journée, la molette de contrôle des ordres ou modes de fonction peut y être très sollicitée.  Voir l’exemple ci dessous de programmation du chauffage d’une salle d’eau d’un sèche serviette équipé d’un soufflant (mode turbot). Il est intéressant pour votre confort et votre consommation d’énergie de choisir un appareil équipée d’une programmation.
Le soufflant :
Un ventilateur tangentiel à ailette propulse l’air de la pièce sur une résistance. Une fois chauffé l’air est évacué dans un courant d’air vers le bas pour permettre un chauffage rapidement de la pièce du sol vers le plafond (phénomène de convection) ou de sécher des serviettes si le soufflant est équipé de barres. Le soufflant ne peut pas être utilisé pour un chauffage permanent à moins que celui si soit équipé d’une double résistance.
Tableau comparatif seche-serviettes
Tableau des avantages et inconvénients de chaque solution
Modèles
Avantages
Inconvénients
Soufflant
Compact, peu onéreu
Énergivore, peu esthétique, peu de place pour les serviette, ne peut pas être utilisé pour un chauffage permanent
Panneau rayonnant à barres
chaleur mieux répartie dans la pièce, réactif
peu de place pour les serviettes.
Sèche-serviettes à barre sans soufflant / turbo
Esthétique, chaleur douce, chaleur mieux répartie dans la pièce.
Beaucoup d’inertie donc peu réactif.
Sèche-serviettes à barre avec soufflant / turbo
Esthétique, chaleur douce, chaleur mieux répartie dans la pièce et réactif
Sèche-serviettes mixte à barre avec soufflant / turbo
Esthétique, chaleur douce, chaleur mieux répartie dans la pièce et réactif. Couplé à un chauffage centrale vous pourrez faire des économies d’énergie.
Le panneau rayonnant à barres :
Il s’agit d’un panneau rayonnant équipé de barre.
Le phénomène de rayonnement permet d’éviter la nécessité de propulser de l’air. En effet, les rayonnements permettent de chauffer directement les serviettes ou les personnes présentes dans la pièce.

Cette solution est bien pratique aussi dans le cuisine. Le sèche-serviettes peut aussi sécher les torchons.
Le sèche-serviettes secs :
Lors de la chauffe des corps de chauffe, l’élévation de température entraîne l’aspiration de l’aire de la pièce par des ouverture sous les caissons. Une fois chauffer l’air se diffuse dans la pièce par des ouïes à l’arrière des caissons. Parallèlement le rayonnant des corps de chauffe étudiés pour vient chauffer la façade de l’appareil. Ainsi le chauffage de la pièce et des serviettes est assuré.

La nécessité de chauffer rapidement la salle de bain demande généralement l’apport en option d’un soufflant sur la plus part des marques. L’avantage d’avoir un chaleur douce avec inertie retire celui des la réactivité. Cf. Régulation.
Le sèche-serviettes à fluide :
Comme le radiateur ce n’est plus une résistance qui chauffe directement l’aire mais c’est le corps (la carrosserie) du sèche serviettes qui chauffe l’air à son contact. Afin de transporter la chaleur et de la répartir de façon la plus homogène, un fluide caloporteur (généralement eau + glycol) circule à l’intérieur du sèche-serviettes. Lors du chauffage de la résistance, celle ci vient chauffer le fluide qui en se dilatant remonte à l’intérieur des tubes créant une aspiration à la base de la résistance créant un mouvement régulier dans la structure du sèche-serviettes. C’est le phénomène de convection.

Seul la source d’énergie entre les différents sèches serviettes à fluide / à barreau diffère.
La réglementation a défini 4 volumes dans la salle de bain représentés dans le schéma :

Volume 0 : Intérieur d’un écoulement d’un point de puisage (baignoire, la douche, lavabo, bidet, ....) Aucun appareil n’est accepté.

Volume 1 : 2m25 de hauteur au dessus de la baignoire ou de la douche. Aucun appareil électrique tout confondu à l'exception du ballon d’eau chaude  type H, IPX4, protection 30mA.

Volume 2 : à moins de 60 cm d’un point d’eau. Les appareils acceptés doivent être de classe II et IPX4. Leur commandes ne doit pas faire parti de cette zone. Il doivent être condamnés avec un contrôle déporté s’ils se trouvent dans ce volume.

Volume 3 : Les appareils de classe I ou II et IPX4 peuvent être installés dans cette zone.

Les sèche-serviettes sont interdits dans les volumes 0 et 1.
Retour en haut de la page

Schéma de fonctionnement du chauffage électrique
schema_chauffage_emission_convecteur.pdf
schema_chauffage_emission_panneau_rayonnant.pdf
schema_chauffage_emission_radiateur.pdf
schema_chauffage_plancher_chauffant.pdf
Chauffage Maison
Pied de page - Chauffage d'une maison
Chauffage Accueil Maison